Pour ce travail, je me suis inspirée de modèles de l’Histoire de l’art en revisitant, à ma façon, et humblement (la peinture a toujours cette exigence-là..), certaines œuvres qui m’ont marquées, émues ou qui étaient pour moi des curiosités que je cernais difficilement. Je voulais me raconter des histoires avec, retisser une interprétation  et voir comment la mémoire d’une image peut en traverser une autre.

C’est dans ce contexte de Covid aussi, de perte de repères finalement, que j’avais besoin de cet appuis, de ce qui au fond a fait mon regard et celle que je suis…C’est un hommage aux femmes encore et à cette mémoire collective, à cette histoire-là qui nous traverse et nous constitue à sa façon.

Vous pourrez les retrouver à l’occasion de l’exposition au Centre d’Art de la Matmut en 2021…Bientôt ! En voici quelques une, les autres patientent…