Ce travail a pris naissance avec des anciennes gravures réinterprétées et une lecture en parallèle de Pascal Quignard auquel le titre « les images manquantes » fait référence (pour P. Quignard, il s’agit des images de notre conception qui nous restent inaccessibles).
Ici il est question de s’interroger sur la manière de traiter l’érotisme, les limites du regard et le dévoilement.

Voici quelques œuvres

Cliquez deux fois sur les images pour les agrandir.